Objectif

Mettre en œuvre le projet éducatif, et plus particulièrement :

  • éduquer à la liberté pour permettre aux jeunes de faire des choix et d’y réfléchir
  • éduquer à la responsabilité pour permettre à chacun de se prendre en charge
  • éduquer à la vie relationnelle.

C’est un dispositif qui doit permettre aux jeunes d’organiser leur travail, d’acquérir de l’autonomie, de travailler en groupe, de s’entraîner à l’oral, de combler des lacunes dans certaines disciplines, d’approfondir, d’améliorer leurs performances…

Organisation

La durée des cours est ramenée à 45 minutes au lieu d’une heure, excepté en E.P.S., en Travaux Pratiques de sciences, en E.C.J.S. et en T.P.E. ; les minutes restantes sont cumulées et réparties sur des plages horaires fixes :
* en deux séquences, du mardi au vendredi de 10h30 à 12 h, pour les Premières et Terminales,
* en deux séquences, les lundis et vendredis de 10h30 à 12h et les mardis et jeudis de 16h00 à 17h30, pour les Secondes.

Selon l’emploi du temps propre à chaque professeur et à chaque classe, ceci permet à chaque élève de bénéficier de temps de « permanence » dans les différentes matières.
Les permanences sont des séquences pédagogiques, et non pas des séquences d’étude.

Un tableau communiqué à tous présente l’emploi du temps spécifique en indiquant par discipline, les noms des professeurs et leurs jours et salles de « permanence ».

Préalablement à chaque séquence et au plus tard la veille, l’élève s’inscrit par internet depuis son domicile ou au sein du lycée à la permanence de son choix (discipline et professeur). Ces inscriptions peuvent porter sur les séquences de la semaine en cours et sur celles des deux semaines scolaires suivantes. Jusque l’avant-veille d’une séquence, l’élève peut modifier ses choix.

Ces réservations permettent à chaque élève d’être assuré de pouvoir accéder à la permanence qu’il a prévue ; elles permettent également de ne pas dépasser l’effectif maximum d’une permanence, et aussi,  par un système de quotas par mois, d’inciter les élèves à travailler toutes les disciplines tout en pouvant faire porter leurs efforts plus particulièrement sur telle ou telle matière.

Ainsi, les élèves choisissent eux-mêmes les disciplines qu’ils souhaitent travailler et les professeurs correspondants (qu’ils n’ont pas forcément en cours). Chaque professeur reçoit ainsi, dans sa salle de « permanence », des élèves de différentes classes, Premières et Terminales d’une part, Secondes d’autre part, qu’il n’a peut-être pas en cours.

Que font les élèves en « permanence » ?

Les élèves devant bien évidemment travailler la discipline correspondant au professeur qui assure la permanence, beaucoup de possibilités leur sont offertes.
Ils peuvent :

  • se faire expliquer un point de cours non compris
  • travailler des exercices
  • préparer un exposé à plusieurs
  • travailler en groupe
  • s’entraîner à l’oral, surtout en langues,
  • combler des lacunes
  • profiter d’un soutien personnalisé
  • rattraper un cours après une absence et se le faire expliquer par un professeur
  • travailler les méthodes : apprendre à faire un plan, à rédiger un devoir…
  • approfondir et améliorer son niveau
  • se faire expliquer par un autre élève (d’une classe supérieure par exemple)
  • expliquer à un autre élève (d’une classe inférieure par exemple). …

Quel est le rôle du professeur ?

  • Vérifier que l’élève travaille la matière enseignée par le professeur ou, au CDI, effectue une recherche documentaire
  • Répondre aux questions préparées par l’élève
  • Diagnostiquer les problèmes rencontrés par l’élève
  • Lui montrer qu’il peut y remédier par lui-même, l’encourager et le soutenir
  • Dialoguer avec l’élève pour discerner les problèmes et trouver les remèdes
  • Proposer des exercices pour s’assurer de la compréhension
  • Convoquer les élèves qu’il ne voit, ou n’entend, pas assez souvent et qui ont besoin d’un soutien 
  • Faire une correction personnalisée d’un devoir
  • Susciter l’entraide entre les élèves
  • Créer un climat de confiance en écoutant l’élève qui vient parfois pour parler de ses problèmes personnels

Les temps de « permanences » constituent une forme d’action pédagogique différente d’un cours classique.
Comme tels, ils sont bien entendu obligatoires et nécessitent la même assiduité.